Laurent Fouquet-old

Laurent Fouquet-old 2016-10-13T18:22:44+01:00
Laurent Fouquet

Laurent Fouquet

 LAURENT FOUQUET

 

Quelles sont les courses qui vous ont marqué à Faleyras ?

Le circuit de Faleyras a toujours évoqué pour moi quelque chose de très particulier. Natif de la région bordelaise, j’ai grandi à 25 kms du circuit et j’ai assisté dès mon plus jeune âge à toutes les courses s’y déroulant. En tant que spectateur, j’ai toujours préféré les courses du championnat d’Europe d’Autocross, beaucoup de spectacle, des pilotes qui venaient de tous les pays et notamment des pays de l’Est. Je pense que c’est la nostalgie de cette époque qui fait qu’aujourd’hui  de toutes mes victoires sur le circuit, ce sont d’une part ma victoire en championnat d’Europe d’Autocross et d’autre part ma troisième place en championnat d’Europe, catégorie « supercars », derrière HANSEN et EKLUND, deux légendes du Rallycross, qui restent comme mes deux grands souvenirs.

Quels sont les titres qui ont marqué votre carrière de pilote à ce jour ?

J’ai commencé à participer à un championnat de France à l’âge de 16 ans. J’ai remporté la coupe de France de sprint car en 1992, trois fois le championnat de France d’Autocross en 1998 – 1999 et 2012. J’ai remporté les 24h Tout Terrain de Paris en 2000, le rallye Raid AMV SHAMROCK en 2006, la Baja de France en 2008, le championnat de France de Rallye Tout Terrain en 2009, les 24H Tout Terrain du Maroc en 2013. J’ai également participé de 2004 à 2008 au Trophée Andros où j’ai terminé 1er de la catégorie Promotion  et terminé 2 fois à la troisième place au classement général.

Qu’appréciez-vous particulièrement au Circuit de Faleyras ?

J’ai beaucoup de mal à être objectif quand je parle du circuit de Faleyras ; mais je dirais que c’est sans aucun doute l’un des plus beaux. Pour tous les pilotes de l’ASACAF il reste l’évènement le plus important du calendrier ; évoluer devant le public girondin rajoute un peu de pression mais permet aussi d’augmenter l’adrénaline en cas de victoire.